Liberté individuelle : “le mal” selon la collectivité

Liberté individuelle : "le mal" selon la collectivité | Libération de l'être DPJ

Anarchie, rébellions, révoltes contre les lois collectives, dans ce monde "le mal" ressemble étrangement à l'affirmation de la liberté individuelle. Le refus de tout grégarisme, de tout collectivisme, de toutes les lobotomies sociales est désormais considéré comme "mal" par la collectivité abrutissante.

Désormais ne plus respecter des règles insoutenables, idiotes et anti-vie se révèle être un délit puni de sanctions par les exécutants fonctionnaires du pouvoir en place. Les fervents demandeurs de liberté se retrouvent maltraités par leurs propres frères au bénéfice du malin.

Notre liberté individuelle a été tronquée au profit de l'instinct grégaire pour ne correspondre qu'à une pseudo-liberté. Cependant, le mot liberté ne s'entendrait seulement dans un ton susurré et surtout mensonger. Toutefois, c'est à cet endroit que le malin a piqué avec son venin sous guise de socialisme.

 

Liberté individuelle contre pouvoir en place

 

Le "mal" dans cette société est tout ce qui va à l'encontre du pouvoir en place. Ce "mal" prône la liberté individuelle de l'être contre la pensée collective conditionnée dominante. Désormais la puissance de l'éthique personnelle ainsi que de l'être dans sa vérité se retrouve en adversité face à la croyance sociale déversée par le pouvoir en place. Mais ce "mal" (liberté individuelle) exige de se comporter d'une façon différente que le standard, les législations liberticides et le conditionnement l'exigent.


➡️ La suite de cet article est réservé aux membres accompagnés du site web Développer puissance et joie. Développer puissance et joie propose de nombreux outils de nettoyage pour retrouver une pensée en équilibre et retirer tout parasite. Pour te connecter à ton espace membre clique ici. Si tu souhaites t'inscrire et nous rejoindre clique ici.

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Note: pour toutes vos questions, merci de laisser un commentaire ci-dessous. Je ne répondrais pas aux messages courriels (mails). Si vous souhaitez simplement mettre un commentaire écoutez votre coeur, je serais ravie de vous lire.

0 0 voter
Vote
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments