Développer puissance et joie

Christelle

thérapeuthe holistique certifié

Coaching et transformation personnelle avec processus, outils et déblayages

Accueil » actu et news » Vampire énergétique, vampirisme psychique et narcissique
Vampire énergétique, vampirisme psychique et narcissique

Vampire énergétique, vampirisme psychique et narcissique

Le vampire énergétique ou encore le vampire psychique est un être matérialisé (ou non: entité) qui vampirise l'énergie d'autres personnes. Désormais ce vampire cherche en permanence des proies pour s'alimenter et lorsqu'il en possède une,  il apprécie de la garder captive pour puiser son essence dès qu'il le souhaite.

Le vampire énergétique possède dans la plupart des cas dans son comportement l'acte narcissique. Il se perçoit comme supérieur à sa proie et tente néanmoins en général de l'être lorsqu'il n'arrive pas à faire plier sa proie. Globalement, cet être possède un grand intérêt pour lui-même pouvant paraître quelque peu excessif parfois ou encore se porte une admiration sans limite pour ce qu'il pense être.

 

Le vampire énergétique et la manipulation perverse

 

Un des jeux préféré de ce vampire énergétique est la manipulation perverse. Car il prend un très grand plaisir à manipuler d'autres êtres. Cependant, il aime dénigrer les personnes sensibles et bienveillantes qui ne soupçonneraient pas avoir à faire à un narcissique. Mais le narcissique se nourrit de l'énergie de l'autre sans vergogne.

Toutefois, ce qu'il se passe avec un vampire énergétique utilisant l'énergie de la manipulation perverse est qu'il est dissocié de lui-même. Il admire donc une image faussée de lui-même. Il n'est régi que par un mental ego qui est bien loin d'être en adéquation avec son âme.

 

Le vampire énergétique s'alimente d'énergie

 

Le vampire énergétique recherche en permanence de l'énergie chez les autres lui permettant d'auto nourrir son ego et l'estime faussée qu'il a de lui-même.

LIRE AUSSI  Démon et égrégore collectif ou la récurrence de la perversion

Lorsque le narcissique est blessé dans son estime par un déclencheur qui fait jaillir ses cotés les plus obscurs, il montre sa blessure. Les personnes usant de l'énergie du narcissisme répondent à leurs blessures avec une grande colère ou de la rage en mettant un plan de contre attaque pour discréditer l'autre présent face à lui.

Les proies qui deviennent vampirisées énergétiquement et psychiquement alimentent le vampire narcissique en terme de validation émotionnelle.

 

Une recherche de supériorité

 

Dès qu'un vampire énergétique use de sa proie, son mental ego est énergisé. Il se retrouve à se placer dans une position supérieure à sa victime. Il se projette réel et puissant. Dans la relation de dépendance entre le vampire et sa victime, sa colère finit souvent par lui donner raison. Notamment lorsque  la victime en position de peur valide la puissance de son ego.

Il peut s'en suivre une relation de codépendance où finalement la victime soutient son bourreau. En psychologie moderne, le terme codépendance est utilisé pour désigner un soutient au narcissique. Mai également lorsque la victime est "accro" à l'offre narcissique de son vampire.

 

La proie du vampire

 

Elle est fragile, manque de confiance en elle, manque de solidité pour affronter son bourreau. Un bourreau malin qui utilisera de nombreux stratagèmes pour faire plier sa proie. En vidant sa proie de sa vitalité, le vampire compte bien arriver à ses fins et sans limite aucune. Cela concerne essentiellement le faire que nous ne reconnaissons pas notre puissance. Mais aussi que nous ne savons plus grand chose de nous-mêmes aujourd'hui.

LIRE AUSSI  Comment une attaque de vampire psychique se produit ?

Un manque de conscience de soi qui va faire que la victime supportera une telle manipulation qu'au départ de cette relation elle n'y verra que du feu. La conscience de ce que nous sommes et la reconnaissance des différentes énergies nous évitent bien souvent de tomber dans un piège sournois dans lequel il est parfois difficile de sortir.

L'absence de limites claires concernant ce qui devrait être acceptable pour l'âme permet au vampire de tisser sa toile. Une toile sans limitation ni frontière qui offre au vampire une alimentation égotique de son illusion.

 

Là où se placent les limites

 

Si le système de fonctionnement de la victime était correct, il n'y aurait pas de victimes et pas de vampires. Si les limites, les frontières  de ce qui est acceptable était en équilibre, ces victimes ne seraient pas manipulables ni domptables. Il ne serais pas possible pour un narcissique de vampiriser sa victime.

Toutefois, la question que nous devons nous poser dans ce genre de situation est : sommes-nous correctement en accord avec nous-même? Lorsque ce n'est pas le cas, il sera donc nécessaire de comprendre mais aussi de rentrer en instrospection sur la limite acceptable qui nous est demandé d'incarner afin de faire respecter l'être divin que nous sommes véritablement. Personne n'a besoin d'un système destructeur de codépendance, encore moins un être infini.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires