Construire un futur différent

Sur cette planète, nous remarquons que l’être se place tout le temps dans la construction d’une phobie, la peur du futur. Préoccupé par un futur qui n’est pas encore là, son but est de créer demain pour que demain soit mieux mais avec cette phobie permanente du futur.

«On prévoit car on ne sait pas de quoi demain sera fait …» se base sur la construction de cette phobie. La construction d’une peur de manque, de perte, de ne plus avoir, d’une guerre ou je ne sais quoi d’autre. C’est le message que vous envoyez avec votre énergie à l’univers entierentier !

Construire un futur différent

Créer le futur par la pensée du présent

L’être humain passe son temps dans l’abus du bien matériel. L’impact de sa construction dans ce monde est cependant bien vrai. Dans une case logée dans son inconscient, il sait que son action impact la planète même s’il refuse de le reconnaître. L’être humain se place tout le temps dans l’extérieur de lui. Néanmoins, il ne regarde pas ce qu’il a à l’intérieur de lui. Alors, la plupart du temps, il n’a pas la conscience de sa pensée énergie et de l’impact qu’il a dans la construction de ce monde. Cependant à chaque instant qu’il émet une peur en rapport avec le futur, c’est de l’énergie qu’il envoie pour la matérialisation du monde de demain.

Tout esprit inquiet du futur est dans la perte

Nous ne sommes jamais à l’intérieur de nous. Nous sommes toujours à l’extérieur dans la projection, le désir, l’espoir …. Alors que nous pensons tout obtenir par le contrôle, nous ne contrôlons rien en vérité. Nous avons simplement l’impression illusoire d’être dans l’action. Ce système automatique nous rend malade et fini par nous tuer. Notre premier devoir est de bien nous connaitre . Faire ce pour quoi nous sommes ici.

C’est un grand précepte de Platon, j’apprécie particulièrement les travaux de Platon. Cette proposition trace notre devoir dans sa globalité. La personne qui s’applique à faire ce pour quoi il est fait, s’apercevrait qu’il faut acquérir cette connaissance de lui-même. Celui qui se connaît, ne fait pas erreur sur ce dont il est capable. Il s’aime et souhaite améliorer sa condition. Donc, il écarte toutes occupations superficielles, les pensées et les projections inutiles.

Alors, la folie n’est jamais satisfaite lorsque l’on cède à ses désirs. Toutefois, la sagesse, toujours satisfaite du présent n’est jamais mécontente d’elle-même. Au point qu’Épicure estime que ni la prévention, ni le souci du futur ne sont de nécessité pour le sage.

Développer et créer mon futur dans la joie et la puissance du coeur

Choisir de construire sa vie et son futur en mesure de ce qui est valable pour l’être que nous sommes est le but. Alors, nous devons pour cela contribuer à nos possibilités et nos potentiels.

Le secret est d’être en accord total avec soi, de supprimer l’énergie de la peur, du doute et de mettre en stand by ce mental qui nous empêche de créer. Car être en accord c’est donner la bonne mesure pour le corps, le coeur et l’esprit afin de stopper l’alimentation de l’auto-sabotage que nous savons par cœur.

Rien n’est plus grand que toi ! Alors il est temps de faire jaillir ta puissance et ta joie innées cachées au plus profond de chaque cellule de ton corps. Tu es en sommeil depuis trop longtemps, il est l’heure de se réveiller!

En savoir + sur le programme

En savoir + sur le programme