Deuil et chagrin : faire face à la perte d’un être cher

Deuil et chagrin: faire face à la perte d'un être cher | DPJ conscience

La notion de deuil suite à la perte d'un être cher peut être une réalité difficile à affronter et conduit souvent au chagrin, à une grande douleur intérieure et à la détresse. Les causes de la souffrance et du chagrin, ne sont pas réellement du au fait que cette personne soit partie. De cette expérience, il en résulte d'avantage un aspect sur les illusions et les croyances que nous avons acheté dans cette réalité. Qu'est-ce que nous n'acceptons pas face à cette situation de deuil?

 

La nature essentielle du deuil

 

Ce que vous devez comprendre avant toute chose, c'est que votre chagrin n'est pas dû au fait que quelqu'un est mort. Une vie qui s'en va ne veut absolument rien dire pour vous. Chaque jour, des milliers de personnes s'en vont. Et pourtant, cela ne vous affecte pas. Cela ne laisse pas de vide en vous car vous ne vous sentez pas concernés.

Le problème est que cette vie particulière qui s'en va laisse un vide en vous et dans votre vie. Cela vous concerne directement. Mais lorsque quelqu'un que vous ne connaissez pas s'en va, cela ne vous affecte à aucun moment. Alors en fin de compte, vous pleurez parce que quelqu'un qui faisait partie de votre vie est parti. Cela procure un vide en vous et vous n'êtes pas en mesure de gérer ce vide soudain.

Vous avez construit votre vie autour de cette personne. Mais maintenant, alors que cette personne a disparu de votre vie, tout ce que vous pensiez être est terminé. Ainsi, vous ne savez pas quoi faire de vous-même. Vous vous retrouvez dans un état de désillusion. Cela signifie que vos illusions ont été détruites. Et lorsque vos illusions sont détruites, c'est le moment de revenir à la réalité. Malheureusement, la plupart des gens en font un processus très douloureux et destructeur pour eux-mêmes.

 

L'expérience du deuil et notre incomplétude intérieure

 

Notre chagrin concerne en réalité notre incomplétude. Le chagrin peut vous arriver même sans la mort de personne. Les gens peuvent être en deuil simplement parce qu'ils ne réussissent pas et qu'ils n'obtiennent pas ce qu'ils désirent. Les gens peuvent être en deuil aussi parce que leur maison est incendiée ou leur voiture est foutue. Mais c'est très humain, tout dépend du lien qui existait entre la personne ou l'objet matériel.

Vous devez examiner pourquoi vous vous sentez incomplet lors de cette perte. Vous vous êtes incarnés dans cette vie dans votre totalité. Alors pourquoi cette sensation de vide et d'incomplétude suite à cette expérience. Que devez-vous tirer de cette expérience?

Si vous aviez vécu cette vie telle qu'elle est dans sa totalité, rien ne vous laisserait de vide car c'est une vie complète. Vous n'êtes pas la moitié d'un être, vous êtes un être entier. Si vous viviez votre vie en totalité, vous ne rempliriez pas cela avec votre profession, votre voiture, votre maison, votre famille ou autre chose.

Cette vie peut interagir, se rapporter, être avec et inclure tant de choses. Mais encore, en soi, c'est une vie complète. C'est comme ça. Si c'est l'expérience et l'état dans lesquels vous vous trouvez, que vous perdiez votre emploi, votre argent ou quelqu'un qui vous est cher, vous ne pleurerez pas. Cherchez plutôt à comprendre et à conscientiser cette sensation de vide lors de cette expérience de deuil.

 

Faire face à la mort d'un être cher

 

Les biens peuvent être remplacés, les emplois peuvent être remplacés, l'argent et la richesse peuvent être remplacés. Mais lorsque nous perdons une personne, nous ne pouvons pas la remplacer. Le chagrin devient plus profond dans ce cas.

Cela nous arrive parce que nous avons construit notre personnage comme un mimétisme. Un mimétisme basé sur les croyances de cette réalité terrestre. Et lorsque ces choses s'effondrent, cela laisse un vide dans notre personnage. Notre rôle doit changer dans cette grande comédie terrestre et il semble que c'est ce qui nous est demandé. Qu'est-ce que que nous n'acceptons pas dans cette situation?

Il est très important que nos relations viennent de la base de notre plénitude, et non comme un instrument pour remplir notre vie. Si vous utilisez une relation pour vous rendre complet, alors lorsque vous la perdez, vous devenez vide. Si vous formez une relation parce que vous voulez partager votre plénitude, il n'y aura pas de chagrin. Qui nous sommes n'est pas déterminé par ce que nous avons dans nos vies. Qui nous sommes décide de ce que nous avons dans nos vies.

 

Notre corps : cette créature mortelle

 

La nature même de la vie est telle que vous et vos proches devez mourir à un moment donné. C'est une façon de quitter cette réalité terrestre et de passer à une autre étape de sa réalité en tant qu'être multidimensionnel. Nous sommes des êtres d'énergie en incarnation dans un corps.

Et ce corps joue ce jeu pour une durée limitée. Nous avons des choses à accomplir, à expérimenter et à conscientiser sur ce parcours. Nous avons des contrats d'âme qui doivent être expérimentez dans la matière. Et bien souvent lorsque ce travail est réalisé, il n'y a plus de raison à proprement parler de rester dans l'incarnation terrestre.

Il est très important d’accepter cela. C'est un processus de notre évolution spirituelle et nous passons tous par cette porte de sortie. Nous ne sommes que de passage dans cette réalité et l'intégrer nous aide bien souvent à mieux gérer les évènements que nous rencontrons dans le processus d'incarnation terrestre. Tout à raison d'être et d'exister, c'est une réalité qui dépend de nos besoins d'évolution. Ce qui n'a plus lieu d'être disparait.

 

Et si nous options pour la gratitude?

 

Certaines personnes nous sont chères parce qu'elles ont amélioré nos vies d'une certaine manière ou peut-être de bien des manières. Si les gens autour de nous ont amélioré nos vies et que nous les chérissons, nous devons les chérir avec joie et gratitude. Nous ne devons pas regretter leur départ. Nous devons les valoriser et les remercier pour tout ce qu'ils nous ont apporter. Reconnaître la douceur et la tendresse qu'ils ont pu partager avec nous.

D'une certaine manière, ils vous ont fait sentir complet. Ils ont rendu votre vie complète. Que leur mémoire vous apporte toujours des larmes de joie et d'amour, pas de chagrin. S'ils ont signifié beaucoup de choses merveilleuses pour vous, veuillez les exprimer à ceux qui vivent encore autour de vous.

Ils comptaient pour vous parce que d'une certaine manière, ils étaient merveilleux pour vous. Laissez leur souvenir vous ramener à ces aspects merveilleux, plutôt que de vous conduire au chagrin et à la dépression. Vous plonger dans le chagrin et la dépression signifie que vous n'avez pas accepté l'aspect le plus fondamental de la vie - la mortalité.

Que quelqu'un soit bon ou mauvais, il mourra. Ce n'est pas pour ridiculiser votre perte. Je comprends ce que vos proches décédés représentent pour vous. Mais je veux que vous vous souveniez d'eux pour toutes les choses merveilleuses qu'ils étaient. Pas pour vous faire sentir mal à propos de leur départ.

 Toutes les choses merveilleuses qui vous sont arrivées doivent trouver une expression d'une manière ou d'une autre. S'ils ont signifié beaucoup de choses merveilleuses pour vous, veuillez les exprimer à ceux qui vivent encore autour de vous. C'est ainsi que la vie continue.

 

La vie en soi et son expression

 

Quand je dis «vie», je parle de la vie en soi, pas de ce que vous faites. Vous pensez généralement que la vie est votre famille, votre travail, votre entreprise, votre richesse et tout ce que vous possédez. Mais ce sont tous des accessoires de la vie. Vous avez apporté de l'argent, de la richesse, des relations, des enfants, pensant que cela améliorera votre vie d'une certaine manière. Vous avez rassemblé tellement d'accessoires et vous vous êtes tellement impliqué, attaché et identifié avec ces accessoires que vous n'avez jamais vécu cette vie que vous êtes.

La réalité est que la pièce de vie que vous êtes est toujours là. Les accessoires tombent avec le temps. Avant même que certaines personnes n'entrent dans votre vie, vous étiez en vie, vous riiez, vous connaissiez la joie. Vous avez ajouté des personnes qui pensaient que cela améliorerait votre vie, ou peut-être qu'il y avait un besoin à combler.

Mais maintenant, à cause de vos identifications et de vos attachements, vous pensez qu'une partie de la vie est partie lorsqu'une certaine personne est partie. En vieillissant, votre grand-père mourra, votre père mourra, parfois votre conjoint mourra. Certaines personnes perdront leurs cheveux. D'autres personnes perdront même la tête. Certaines personnes perdront des parties de leur corps. Certaines personnes perdront leurs relations. Et certaines personnes perdront des choses, du pouvoir, une position ou de l'argent.

Ce n'est pas une philosophie, c'est la façon dont la vie se passe. Parce que vous refusez de regarder la vie en face. Vous inventez vos propres images dans votre esprit et vous voulez faire de ces images psychologiques une réalité. Le drame psychologique que vous créez ne deviendra jamais réalité. Vous devez tirer le rideau un jour. Le plus tôt vous serez désillusionné, mieux ce sera. Vous pouvez reprendre vos esprits ou devenir angoissé. C'est votre choix.

 

Sortir de l'illusion

 

Lorsque la vie vous met face à vos illusions, vous pouvez soit vous asseoir et rentrer en introspection, soit tomber en état dépressif car vous ne saisissez pas l'occasion de lâcher votre illusion. Si toutes les illusions disparaissent, cela s'appelle la réalisation de soi. En ce moment, vous vous accrochez aux illusions, vous les appréciez et vous vous identifiez tellement à elles que vous vous battez pour les garder.

Cela continue comme si c'était réel, jusqu'à ce que soudainement, il disparaisse. D'une certaine manière, vous l'avez toujours su. Depuis le moment où vous êtes né, votre horloge tourne et un jour, elle s'arrêtera. Nous essayons de l'étirer, nous essayons de le ralentir, nous essayons de tirer le meilleur parti du temps dont nous disposons et de le rendre aussi profond que possible. Il est très important que la vie vous touche.

Si la vie doit vous toucher à un niveau plus profond, vous devez abattre le monde illusoire que vous avez créé dans votre esprit. Ce n’est pas seulement une question sur le deuil de quelqu'un, il s’agit de votre ignorance fondamentale de la vie. Il est temps que vous reveniez à vos sens. Si toutes vos illusions se brisent maintenant, si vous êtes absolument désillusionné, vous êtes également conscient.

 

Texte de nos défunts : Quand je ne serai plus là…

 

 

Quand je ne serai plus là, relâchez-moi.

Laissez-moi partir.

J’ai tellement de choses à faire et à voir encore.

Ne pleurez pas en pensant à moi.

Soyez reconnaissants pour les belles années où je vous ai donné mon amitié.

Si vous pouviez seulement deviner le bonheur que vous m’avez apporté.

Je vous remercie de l’amour que chacun m’avez démontré.

Maintenant, il est temps de voyager seul pour un court moment.

Cependant, vous pouvez avoir de la peine et je comprendrais.

La confiance vous apportera réconfort et consolation.

Nous serons séparés pour quelques temps.

Laissez les souvenirs apaiser votre douleur, je ne suis pas loin, et la vie continue.

Si vous avez besoin, appelez-moi et je viendrai.

Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je serai là.

Et si vous écoutez votre coeur, vous éprouverez clairement la douceur de l’amour que j’apporterai.

Et quand il sera temps pour vous de partir, je serai là pour vous accueillir absent de mon corps, présent avec Dieu.

N’allez pas sur ma tombe pour pleurer car je ne suis pas là, je ne dors pas.

Regarde les milles vents qui soufflent, je suis le scintillement des cristaux de neige, je suis la lumière qui traverse les champs de blé, j’incarne désormais la douce pluie d’automne.

Je suis l’éveil des oiseaux dans le calme du matin. Je suis l’étoile qui brille dans la nuit.

N’allez pas sur ma tombe pour pleurer. Je ne suis pas là, je ne suis pas mort.

Partager :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn
Christelle Firework

Christelle Firework

À propos de l'auteur

Praticienne en thérapies quantiques et énergétiques, je fais le choix d’aller au-delà des conditionnements de ce monde afin de vous proposer quelque chose de différent, quelque chose qui correspond à qui je suis profondément afin de vous transmettre par des mots, des images et des vibrations ce savoir que vous possédez tous et qui demande à jaillir de nouveau à cette période si particulière. En espérant que tout ceci résonnera en vous, je vous souhaite une excellente lecture !

Note: pour toutes vos questions, merci de laisser un commentaire ci-dessous. Je ne répondrais pas aux messages courriels (mails). Si vous souhaitez simplement mettre un commentaire écoutez votre coeur, je serais ravie de vous lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *